Mon nouveau chez-moi

6tag_200915-084545[1]

Me revoilà, je reprends mon blog pour une nouvelle aventure.

Cette fois-ci, je pars avec le programme Erasmus dans le cadre des études, pour ma troisième année de Langues Etrangères Appliquées vers une destination plus proche : l’Autriche, et plus précisément à Salzburg. Pourquoi Salzburg ? Tout d’abord, nous devions aller soit dans un pays germanophone, soit dans un pays anglophone. Ayant perdu mon niveau en allemand (je ne vous le cache pas) depuis ma dernière longue expérience à Hawaï, j’ai sans hésitation choisi un pays germanophone puis il faut dire que les pays anglophones sont des pays très demandés et il y a peu de chance d’être sélectionné. Bref, revenons-en aux pays anglophones. Le choix a été vite fait. L’Autriche, je n’y suis pas allée depuis une éternité. Salzburg est la ville de la musique classique (Vous savez comme la musique et moi, c’est une grande histoire d’amour, ce sera l’occasion pour moi, warum nicht, de prendre des cours de chant), très connue également pour son architecture, et ses nombreux châteaux…

Fin Juin, j’étais officiellement inscrite à l’Université de Salzburg. Ensuite, après de très longues recherches, de résidences étudiantes, de coloc’, j’ai fini par trouver, fin août une colocation chez deux adorables sœurs de Bosnie, qui vivent et étudient à Salzburg depuis maintenant trois ans. Début septembre, je devais me rendre à l’appartement pour récupérer les clés ainsi que signer le contrat et tout ça, je l’avais fait en même pas 48h. Cela m’a permis de prendre mes marques : le trajet le plus pratique/le moins cher, repérer le bus pour aller à la fac/ à la gare, déposer quelques affaires à l’appart qui est d’ailleurs très sympathique, récupérer les clés de l’appart et bien sûr rencontrer les filles.

Donc, c’est maintenant que l’aventure commence vraiment : Haaaaallo liebe Freunden und Freundinen (je vous mets direct dans le bain hein)

Après un très long trajet qui a duré presque 24H en bus, je suis enfin arrivée. Oui je n’ai pas pris le moyen de transport le plus rapide mais bon c’est le moins cher et bien qu’au bout d’un moment j’avais mal aux fesses, au cou, et que je rêvais d’un lit, c’est tout de même confortable, avec une connexion wifi, une télé, une cafetière, des prises électriques. Ils sont high tech ces germanophones !

J’oublie qu’il y a un moment, il m’est arrivé une petite mésaventure. J’ai dû effectuer deux changements au total. Le premier à Francfort et le second à Munich. Après avoir attendu une petite heure à Munich, je me suis dirigée vers le bus direction Salzburg pour la dernière ligne droite. Je tends mon ticket au chauffeur qui me regarde en me disant qu’il y a une erreur, le ticket était réservé pour samedi et non, dimanche. J’ai lâché un petit « putaaaain » en chuchotant (OUPS!) et me suis écartée (d’ailleurs à ma grande surprise, hors mis mon juron, j’étais plutôt calme) et n’ai pas réfléchi une seconde, je me suis direct dirigée vers un monsieur qui renseigne les clients sur les bus, il m’a accompagné vers le guichet où j’ai du coup racheté un ticket et il a pendant ce temps retenu le chauffeur pour qu’il ne parte pas sans moi. Je suis finalement, arrivée à l’appart à 20h où mes colocs Nerma et Edita, m’attendaient.

Publicités
Par défaut

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s